Aller au contenu principal
Sujet: 16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent (Lu 4110 fois) sujet précédent - sujet suivant

16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent

"Nikki yanofsky, 16 ans : pas de nerfs, juste du talent"

Shanon Cook pour CNN, le 4 mai 2010 :
http://articles.cnn.com/2010-05-04/entertainment/nikki.yanofsky.interview_1_jazz-at-lincoln-center-ella-fitzgerald-person?_s=PM:SHOWBIZ

Petit article, on n'apprend pas grand-chose de neuf, mais le dernier paragraphe est intéressant si vous comptez la rencontrer.
Apparemment, le journaliste était à la même table que celui-ci.

Re : 16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent

Répondre #1
"Nikki yanofsky, 16 ans : pas de nerfs, juste du talent"

Shanon Cook pour CNN, le 4 mai 2010 :
http://articles.cnn.com/2010-05-04/entertainment/nikki.yanofsky.interview_1_jazz-at-lincoln-center-ella-fitzgerald-person?_s=PM:SHOWBIZ

Petit article, on n'apprend pas grand-chose de neuf, mais le dernier paragraphe est intéressant si vous comptez la rencontrer.

En effet, on mettra des gants  ;)
--
Serge

Re : 16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent

Répondre #2
Ah oui c'est bon à savoir quand même.
Et j'essaierai de ne pas postillonner en parlant  :D

En même temps elle a raison : rien de n'oblige à serrer les paluches à tout le monde...

Re : 16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent

Répondre #3
Et la traduction :

Lorsque Nikki Yanofsky, 16 ans, s'est avancée sur la scène pour chanter l'hymne national canadien lors de la cérémonie d'ouverture des J.O. d'hiver de 2010, ses nerfs ont fait une chose curieuse : ils ont disparu.

"Je n'avais jamais été nerveuse avant, et j'ai été nerveuse cette fois-là", dit-elle. "Mais je me suis avancée et tous mes nerfs sont partis. C'est comme ça que j'ai su que [me produire en public] est vraiment ce que je suis censée faire."

Bien sûr, tous les chanteurs bourgeonnants n'ont pas la chance d'évaluer s'ils ont choisi la bonne carrière en entonnant quelques chansons devant une audiance mondiale captivée. Mais viser la lune n'a jamais été un problème pour cette Québequoise de Montréal, inspirée par le jazz.

Pleine de peps, d'un enthousiasme enjoué, et incapable à se retenir de chanter toutes les cinq minutes ("Je pense en musique"), Yanofsky a eu une conversation informelle avec CNN.com au Dizzys Club Coca-Cola Jazz au Lincoln Center à New York, le site de sa fête de lancement du nouvel album, mardi.

Apprenez à me connaître à travers ma musique

Intitulé "Nikki", l'album US de Yanofsky sur Decca Records (sortie mardi) contient de nouveaux arrangements de chansons telles que "Take the 'A' train" et "Over The Rainbow", tout comme des chansons originales qu'elle a co-écrites avec Jesse Harris et bien d'autres. "C'est cool, parce que les reprises que vous entendez sont les chansons qui m'ont inspiré et influencé. Et ensuite, il y a les chansons originales, et vous entendez exactement comment elles m'ont influencées. Vous apprenez donc à me connaître à travers la musique."

Déchaussée, mais pas désemparée


Yanofsky, qui dit que Ella Fitzgerald est sa plus grande idole, était la plus jeune personne à se produire sur la scène du festival international de jazz de Montréal, lorsqu'elle prit le micro en 2006. Elle avait 12 ans. "je me suis avancée sur la scène dans cette petite robe blanche, et sans chaussures ni maquillage ! Ce fut le meilleur moment de ma vie. C'était mon premier vrai spectacle et j'ai simplement espéré qu'il y aurait encore beaucoup d'autres spectacles comme celui-ci. C'était la meilleure manière de laquelle je puisse passer une soirée.

Me touche pas !

Si vous avez la chance de rencontrer Yanofsky en personne, ne soyez pas surpris si elle refuse de vous serrer la main. Paranoïaque à propos d'atrapper un rhume -désastreux pour tout chanteur laborieux- Yanofsky admet être germophobe. "Je demande toujours : 'Êtes-vous malade ?' Je me lave tout le temps les mains et tout, mais pas au point de vivre dans une bulle. Un petit peu en-deça de cette limite, peut-être (rires). Des fois, certains prennent cela personnellement, main ne pense à rien de particulier en faisant cela. Ce n'est pas que je n'aime pas la personne, c'est juste que je ne veux pas être malade à cause d'elle."

Re : 16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent

Répondre #4
Bon à savoir et encore merci pour les trad's sans ça j'aurais peut-être fait une bêtise  ;)

Re : 16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent

Répondre #5
Boah c'est elle qui m'a touché l'autre fois, je suis pourtant un germe géant...  ;D
10/07/11@ Hardelot, 22/10/11@Tourcoing, 01/07/14@Paris, 15/10/14@Paris

 

Re : 16-year-old Nikki Yanofsky: no nerves, just talent

Répondre #6
Moi ça sera le contraire : si elle me touche je ne me lave plus...  :D